Pourquoi les gens naviguent
Denis Korablev
  • 25.10.2021
  • 261

Pourquoi les gens naviguent

Le yachting couvre un large éventail d'activités : choisir un yacht (acheter ou louer), maîtriser les bases du maniement du bateau, déterminer la direction de navigation et planifier un itinéraire, considérer les types d'activités nautiques ( plongée - pour les jeunes, la baignade en mer est réservée aux enfants, et le ski nautique est encouragé par les personnes de tous âges) ou passif (par exemple la pêche).

Les raisons de faire du yachting sont assez importantes:

  • dépaysement - parfois vous avez vraiment envie de sortir de votre vie habituelle, de vous secouer, de rompre avec les affaires courantes ;
  • santé - l'air marin est saturé d'iode, de magnésium, crée un effet conservateur, et il est inutile de rappeler les bienfaits de l'activité physique ; de plus, deux heures sur l'eau équivalent à une semaine de repos ;
  • développement personnel - les horizons s'élargissent, de nouvelles compétences sont acquises, les connaissances en physique, médecine, météorologie se renouvellent ;
  • réseautage - faire de nouvelles connaissances, élargir le réseau de contacts sociaux, se transformer éventuellement en coopération à long terme ou en amitié solide ;
  • entreprise familiale - une parfaite compréhension des différentes générations est assurée, une équipe soudée agit comme un seul organisme.

Le yachting, dans l'ensemble, est un divertissement, mais l'objectif peut être non seulement des vacances en famille et des vacances entre amis, mais aussi du sport ou du tourisme avec une équipe de personnes partageant les mêmes idées. Le yachting n'est pas qu'un hobby, c'est un mode de vie !

Les personnes qui envisagent de naviguer se posent beaucoup de questions:

  1. Pourrai-je me souvenir de tant de nouvelles informations ?
  2. Combien coûtera ce divertissement, puis-je me le permettre ?
  3. Comment ma famille et mes amis percevront-ils mon passe-temps ?
  4. Y a-t-il des restrictions sanitaires ?
  5. Quelles difficultés pouvez-vous rencontrer ?

Regardons de plus près ce qui se cache derrière ce mot romantique « yachting », afin que chacun puisse décider : essayer ou pas ?

Qui navigue ?

Les plaisanciers sont des gens enthousiastes, prêts à dépenser beaucoup d'argent et beaucoup de temps sur le moyen le plus cher de voyager par mer, apportant non seulement de la joie et du plaisir, mais aussi une fatigue sauvage, et parfois malaise. Alors qui sont ces gens? Qu'est-ce qui les attire vers la mer ? D'où vient une telle détermination ? Essayons de considérer les types de ces personnes dans l'ordre.

Athlètes et Professionnels

Cette catégorie de personnes est compétente, qui prend la voile très au sérieux et a fait ce métier toute sa vie consciente. Souvent leurs activités professionnelles sont également liées aux yachts, ce sont des spécialistes hautement qualifiés: skippers, instructeurs, entraîneurs, régatiers, constructeurs navals, etc. Ils partent régulièrement en mer (par intérêt ou pour un salaire), ils sont très fiables, responsables, et la motivation est tellement forte qu'elle dérape.

Leurs intérêts et désirs sont si divers qu'il est temps d'en faire une liste:

  • gagner la course, afficher des résultats encore meilleurs lors de la prochaine régate, entraîner les athlètes et les amener à un nouveau niveau, préparer une équipe à participer à des courses, agir en tant qu'organisateur d'un événement de yachting ou d'une nouvelle régate ;
  • faire un tour du monde : vous pouvez vous préparer à réaliser ce rêve toute votre vie, augmenter la complexité des routes chaque année et vous déplacer de plus en plus loin des ports vers le large, jusqu'à enfin l'idée de " réparer" devient une réalité ;
  • gérer des navires de taille croissante avec une augmentation du nombre de voiles et, par conséquent, du nombre de membres d'équipage ;
  • faire carrière en tant que capitaine de yacht (la motivation la plus utile du point de vue des proches : le revenu familial augmente, l'homme conserve sa santé et son apparence, il y a des vacances et du temps pour les enfants).

Ces personnes sont poussées au prochain exploit par la soif d'affirmation de soi et le désir de devenir un héros !

Touristes

La catégorie la plus nombreuse de plaisanciers modernes, apportant un soutien important à l'industrie du yachting. Les gens sont sociables, il est confortable et amusant de surfer sur l'océan avec eux, l'objectif principal des voyages en mer est d'acquérir de nouvelles impressions vives, de satisfaire la passion de l'inconnu et des aventures insolites. Des équipes familiales ou amicales dans chaque port partent en excursions, en balades dans les ruines, ou même simplement en shopping.

Entrepreneurs

Cette catégorie calculera rapidement le montant que les autres marins dépensent en passe-temps ou en loisirs. Les processus de calcul effectués dans la tête conduisent à la conclusion qu'il s'avère coûteux de se reposer à ses propres frais. Ils n'achèteront pas un yacht pour n'utiliser que 2-3 mois par an, et le reste du temps ils calculeront les coûts de son entretien. Alors voilà, une merveilleuse idée d'entreprise et un public cible ! Yachts à louer: plaisance, voile, moteur, sports ; plus de choix - une demande plus élevée, et donc des bénéfices. Nous avons donc gagné de l'argent pour nous reposer, maintenant vous pouvez participer à une croisière et à une régate. Y aura-t-il des avantages tangibles pour les proches d'une telle entreprise? Une question controversée, probablement 50-50.

Plaisanciers

Il n'y a pas que des équipes purement masculines, mais aussi des équipes mixtes. L'expression "une femme sur un navire - à la peine" est depuis longtemps tombée dans l'oubli et n'est pas prise au sérieux. Les équipages mixtes empruntent généralement des itinéraires côtiers peu difficiles, respectent la sécurité, se lancent rarement dans l'aventure. Mais si l'équipe se fixe un objectif : obtenir un bon résultat dans une longue régate, alors les dames se verront proposer de rester sur le rivage, car le corps féminin est peu susceptible de faire face à un stress physique, mental et parfois insalubre excessif.

Qui sont ces femmes et ces filles désespérées, prêtes à endurer le stress, la fatigue, s'épuiser à force d'efforts physiques ? Divisons-les conditionnellement en fonction des intérêts:

  • épouses et filles de plaisanciers expérimentés (suivez le destin, comprenant clairement qu'il est impossible d'influencer la situation) ;
  • les femmes passionnées de sport et de fitness, ainsi que d'un mode de vie sain (elles veulent couvrir de manière autonome tous les types d'activités de plein air, s'intégrer bien dans la composition des équipes de course );
  • les filles en recherche (elles veulent trouver leur "moitié" parmi des gens enthousiastes, la performance à cent pour cent n'est pas garantie (50 à 50) du fait qu'après quelques heures passées sur un yacht, les vraies valeurs et les qualités personnelles des candidats sont révélées et cœur).

Coûts monétaires et pas seulement

Il y a une blague parmi les plaisanciers britanniques selon laquelle la compréhension même de l'essence du " yachting " vient lorsque vous vous levez dans un imperméable sous une douche glacée et commencez à déchirer de l'argent en petits morceaux, en détruisant systématiquement toutes vos économies ; les émotions que vous ressentez en ce moment sont très proches des vraies.

Sérieusement, de quoi s'agit-il ?

Tout d'abord, des dépenses en espèces, et considérables: formation dans une école de yacht (il faut être au moins quelque chose pour pouvoir le faire), équipement (pas pire que d'autres), traitement des visas, achat de billets pour le point de départ et retour, location de yacht, frais d'organisation pour participation aux régates, courses, compétitions...

Le cas le plus difficile est la décision de prendre possession du yacht. L'achat d'un bateau entraînera immédiatement les dépenses suivantes : paiement du stationnement, assurance, communication avec des partenaires ou des entreprises étrangères, entretien, réparations, aménagement paysager (je veux accrocher de nouveaux rideaux), etc.

Il arrive souvent que le jour de la vente du yacht, le propriétaire soit aussi heureux (et même euphorique) que le jour de l'achat. Louer un yacht pour une semaine est tout à fait comparable au coût d'un séjour d'une semaine dans un hôtel, alors réfléchissez bien, c'est vraiment un achat nécessaire?

Deuxièmement, le temps passé : entraînements, entraînements, réparation de bateaux, recherche des informations nécessaires sur Internet (principalement de nuit), déplacements vers des compétitions, participation à des régates. Conclusion : il faut organiser une équipe ou créer une entreprise.

Troisièmement, l'inconfort de la mer, oui, ça arrive aussi. Le pitch vient immédiatement à l'esprit, berçant tout le monde (même les plus forts et les plus sains), tout dépend de l'intensité et de la durée du pitch. Pour certains, il est encore plus difficile d'attendre une météo favorable sur le rivage, c'est encore un test ! Patience et patience encore, heureuse est la personne dont l'offre est illimitée.

Quatrième, gêne dans la communication : l'espace est clos, ici et là de petits conflits éclatent pour des raisons imprévisibles (sur le rivage, peut-être que cette situation n'aurait pas fait attention). Il existe certaines règles et traditions qui aident à trouver un compromis dans n'importe quel équipage, mais plairont-elles à tout le monde ? Tous les skippers ne sont pas d'excellents psychologues et ne sont pas dans tous les cas capables de « démêler » telle ou telle situation. Parfois, les intérêts des membres de l'équipe sont tellement conflictuels qu'il ne peut être question de compromis, êtes-vous prêt à abandonner dans ce cas ?

Il doit y avoir quelque chose de sympa avec autant de gens qui naviguent ?

La plupart des plaisanciers sont des optimistes incorrigibles, ils trouveront un côté agréable à tout. Une tempête, un vent en rafales, des vagues projettent le navire d'un côté à l'autre - c'est une véritable aventure qui donne de nouvelles sensations, un léger frisson, le cœur s'arrête avec l'attente de l'inconnu. Romance, pour cela, ça valait la peine d'aller en mer; une expérience inoubliable avec tant de choses à raconter ! Il y a des frictions dans l'équipage - ça va, nous développons des relations, les amenant à un nouveau niveau. Des difficultés existent pour les surmonter. Nous reviendrons sur le rivage avec une sympathique équipe soudée ! Les dépenses en espèces scandaleuses sont un non-sens, vous ne pouvez pas interdire de vivre magnifiquement !

Quel est le véritable attrait des croisières, régates, courses ?

C'est tellement génial de voyager, de conduire seul un yacht, de se sentir comme un "loup des mers" ! L'inspiration, soutenue par des émotions agréables, apparaît déjà au stade de l'élaboration de l'itinéraire. Dans les rêves, vous passez par ce chemin plus d'une fois, et pas deux fois, et vous obtenez toujours un tel plaisir ! Sur place, la direction peut être ajustée si désiré. Un sentiment inoubliable de pionnier, tant de mystères et un inconnu un peu effrayant...

Les aborigènes des îles parlent de manière incompréhensible (turc, grec, italien), ils doivent communiquer presque par gestes afin d'échanger des euros contre de la nourriture et des souvenirs. Le yacht est une sorte d'arche, où vous devez cuisiner, maintenir la verticale du pouvoir (vous devez préciser qui est responsable ici), négocier avec les autorités portuaires. Et enfin, la voici - la plus belle baie avec l'eau la plus pure, et autour des paysages fabuleux ! Ici c'est le bonheur, mais aucun argent n'est épargné !

Les compétitions sportives sont la réalisation de soi, l'affirmation de soi, la joie de la victoire, et combien il est agréable de se rendre compte qu'aujourd'hui nous sommes les meilleurs et à juste titre occupons la première ligne dans les protocoles des arbitres. Gagner une course adulte (même petite) n'est pas facile ; un coureur qui réussit réussit généralement aussi dans d'autres domaines de la vie.

Seul un cavalier expérimenté et compétent avec une qualification qui surpasse la concurrence est capable de gagner. Une qualification élevée dépend directement de la durée et du temps de formation. Si votre adversaire navigue activement depuis l'âge de dix ans et que vous n'avez commencé qu'à quarante ans, alors ne vous y trompez pas, il n'y a vraiment aucune chance de le contourner. Mais il n'y a pas de situations désespérées, il y a toujours une opportunité de rentrer dans une bonne équipe.

Les compétences en communication ne sont pas moins importantes, de bonnes relations entre les membres d'équipage sont l'une des composantes du succès. Gagner requiert le dévouement total de chaque membre de l'équipe: les intérêts de l'équipe priment toujours sur les intérêts personnels, perdurent quand c'est nécessaire et explosent au bon moment. Il est très important de pouvoir inspirer les gens à un exploit, de leur faire croire à la victoire, de montrer des perspectives !

Il est impossible de gagner sans sentir le temps ; il est nécessaire de développer le timing, et cela n'est donné que par un entraînement intensif et une pratique de l'eau à différentes vitesses de vent. Vous devez pouvoir calculer dans votre tête combien de temps il faudra à un yacht pour parcourir une certaine distance avec une vitesse de vent de 7 nœuds, et si le vent augmente ou diminue ?

Il est également nécessaire d'avoir une réflexion stratégique et d'être capable d'évaluer de nombreux facteurs à terre : conditions météorologiques, distance, concurrents, caractéristiques de navigation du yacht, forces et faiblesses de l'équipage, etc. Et si tout ne se passe pas comme prévu dès le début, vous devez alors ajuster le plan à la volée, prendre une décision et agir le plus rapidement possible.

Les principales ressources d'un plaisancier pour participer et gagner de grandes courses sont l'argent et le temps libre. Les deux devraient être en abondance. Bien que tout soit relatif, vous pouvez obtenir les mêmes émotions et impressions en rivalisant localement (assez abordable pour les personnes à petits revenus), si vous le souhaitez. Le vent souffle de la même manière sur n'importe quel terrain de compétition, et c'est toujours gratuit.

Quelles sont les perspectives ?

Si une personne s'intéresse sérieusement à la voile depuis longtemps, elle doit alors choisir un objectif qui l'inspirera vers de nouvelles réalisations et le soutiendra dans les périodes infructueuses. L'objectif définit la direction du mouvement et aide à construire un plan pour de nombreuses années à venir. Il n'apparaît pas tout de suite, mais environ 5-7 ans après des participations répétées à de simples régates, croisières "à l'occasion" (amis invités), quand vient la compréhension "oui, c'est définitivement le mien". C'est alors que vous devez définir votre tâche stratégique (personnelle).

Les athlètes et les voyageurs ont des objectifs mondiaux différents. De quoi rêvent les voyageurs ? Le plus souvent sur le tour du monde, je veux donc voir comment les gens vivent dans d'autres pays, respirer profondément le romantisme d'un long voyage. Quelqu'un perçoit ce voyage comme une opportunité de surmonter ses peurs: certains ont peur de tomber par-dessus bord, d'autres sont gênés d'admettre qu'ils nagent mal, d'autres se mettent à trembler à la vue des éclairs, etc. Au cours d'un long voyage, après avoir regardé à plusieurs reprises la peur dans les yeux, vous pouvez vous lier d'amitié avec elle, puis lui dire au revoir pour toujours. Les rêves d'océan pourraient bien devenir réalité si vous n'essayez pas de faire la traversée de l'Atlantique seul, mais rejoignez le groupe constitué de yachts en contactant le comité d'organisation. Un point de repère merveilleux pour un futur triomphe !

En attendant, afin de mettre en pratique vos compétences, dans la démarche de préparation à la voile responsable, vous pouvez participer à des sessions de formation sous les ordres d'un skipper expérimenté. La longueur de ces courses peut être comparée à l'océan, se sentir comme un vrai plaisancier.

Naviguez seul avec votre propre équipe d'amis ou votre famille sur un magnifique yacht de croisière loué. Une aventure exaltante à venir peut inspirer tous les futurs membres d'équipage à suivre une formation, à acheter de l'équipement, à supporter la tourmente des vols et des visas, à assumer les coûts financiers, etc. La préparation d'une croisière prend de six à dix mois. Ce temps est largement suffisant pour étudier la théorie et la pratique, constituer une équipe, choisir une région et un yacht adapté.

La Turquie et la Grèce sont les eaux les plus attrayantes pour les capitaines novices. La Turquie propose des prix raisonnables et un plan d'eau fiable, ce qui est important pour la navigation indépendante. Et en Grèce, la mer Ionienne est idéale pour les capitaines inexpérimentés ; la demande pour cette zone d'eau est déterminée par la protection contre les vents de bourrasque, un grand nombre de mouillages et de ports confortables, rencontrant le doux bruissement des vagues. L'équipage sera heureux de profiter du soleil et du vent agréable, qui assureront le mouvement uniforme du yacht de croisière sur la mer azur.

Les rêves des coureurs sont associés à la passion sportive, à l'adrénaline, qui excite le sang. Ce sont des gens ambitieux, ils ont besoin de victoires comme de l'air. L'idéal pour eux sont des navigateurs légendaires qui ont remporté des victoires majeures, obtenu certains résultats à un niveau élevé. Ils sont inspirés par leurs rêves de participer à des régates de classe mondiale telles que :

  • America's Cup - a lieu régulièrement depuis 1852, même pendant les guerres mondiales, la plus longue régate sportive ;
  • Le
  • Vendée Globe est une compétition de voile en solitaire autour du monde, la seule au monde où les escales et les secours extérieurs ne sont pas autorisés. Il se déroule 1 fois en 4 ans (de novembre à février) dans des conditions assez difficiles des latitudes sud, pour lesquelles il a reçu le nom "Everest de la voile". Le parcours de la régate est tout à fait conforme au parcours maritime des tondeuses à laine du 19ème siècle.
  • "The Ocean Race" - une régate autour du monde avec des équipages complets sur des voiliers de la classe Volvo Ocean 65 (Volvo One-Design), organisée depuis 1973, la plus "promue " dans le monde.
  • Rolex Middle Sea Race - organisée chaque année, commence et se termine à Malte. L'itinéraire fait 600 miles de long et fait le tour de la Sicile, de nombreuses îles, du volcan actif Stromboli.

La victoire dans ces régates et dans des régates similaires est la réussite maximale d'un plaisancier professionnel !

Les perspectives pour les athlètes sont infinies. Un cavalier n'acquiert les qualifications de haut niveau nécessaires qu'à l'âge de cinquante ans, lorsque les connaissances, les compétences et l'expérience sont réunies. Durant cette période, la stabilité psychologique atteint la perfection, et la forme physique permet d'être dans l'équipe des joueurs et des plus jeunes. Cela est possible à condition que l'athlète se soit familiarisé avec les voiles à l'adolescence. Si vous avez commencé plus tard, il ne sert à rien de rivaliser avec des professionnels, sauf peut-être pour le plaisir.

Ne vous précipitez pas pour vous énerver, car des perspectives depuis de nombreuses années s'ouvrent devant vous. Ce qui est bien avec la voile, c'est qu'on peut commencer sa carrière chez absolument à n'importe quel âge et qu'on peut y rester jusqu'à un âge avancé. Vous recevez des impressions vives, de nombreuses découvertes et réalisations tout au long de votre vie !

Par où commencer ?

Regardez-vous dans le miroir. Votre forme physique correspond-elle à l'image d'un marin galant ? Comme le conseillent les experts 2yachts, il est préférable de commencer par un entraînement physique, avec des entraînements à domicile ou des entraînements en salle de fitness ; étudier la théorie, lire de la littérature spéciale, regarder des vidéos, des films. La voile est impensable sans une bonne équipe, ce qui signifie que vous devez faire un effort et créer votre propre équipage ou rejoindre une équipe déjà formée.

Inscrivez-vous dans un club ou une section de voile local, c'est sûr, ils seront heureux de vous y voir, sous des conseils compétents, il est plus facile d'obtenir des résultats. N'hésitez pas, tout le monde, quel que soit son âge, est accepté, et il n'y a pas de meilleur moyen de communiquer entre parents et enfants. Peut-être que de nouvelles facettes s'ouvriront à vous, vous devrez porter un regard nouveau sur les faits bien connus. Un long voyage commence par le premier pas. Vous n'avez plus besoin de chercher des passe-temps pour vous-même, la passion des voiles s'emparera une fois pour toutes ! Pas étonnant que Jack London ait écrit que « le cœur d'un vrai marin se serre doucement à la vue d'un grand voilier ! C'est peut-être à propos de toi ?

Pleine vitesse devant et vent arrière !