Conseils pour diverses urgences sur un yacht
Denis Korablev
  • 15.09.2021
  • 116

Conseils pour diverses urgences sur un yacht

Sortir en mer sur un yacht est une combinaison unique de sports extrêmes, de pêche, de baignade et de bronzage. Mais avant tout, un yacht est un véhicule dont l'utilisation nécessite le strict respect de certaines règles. Les règles de sécurité modernes et les normes de conduite acceptées sont la cristallisation de l'expérience de plusieurs générations de vrais marins.

Afin d'éviter une urgence sur yacht loué, tout le monde à bord doit apprendre la règle de base : " Capitaine de mot - la loi ! ". Il convient de rappeler que le capitaine d'un navire est un enquêteur, un procureur et un tribunal de dernière instance.

Absolument tous ceux qui apprennent la voile assistent à des conférences sur la façon de rester en toute sécurité à bord d'un voilier. Mais la théorie est très différente de la capacité à prendre la seule décision correcte dans une vraie lutte avec les éléments. Le capitaine, en tant qu'autorité immuable, donne personnellement des instructions avant que le yacht ne prenne la mer et à l'avenir, tous ses ordres sont exécutés sans poser de questions.

Les règles de base ne constituent pas un ensemble de lois spécifiques, mais contribuent à un séjour en toute sécurité sur le yacht, influençant le succès du voyage en mer en général.

Pour éviter les blessures mineures il faut:

  • soyez très prudent lorsque vous vous déplacez sur le pont. Les parties saillantes de la structure peuvent provoquer des contusions aux jambes ;
  • les travaux avec le gréement (cordes) ne doivent être effectués qu'avec des gants qui protègent contre les blessures à la main ;
  • il est d'usage de descendre l'échelle du navire à reculons ;
  • sur le pont, un chapeau est obligatoire. Les rayons intenses du soleil ont un effet négatif sur la peau, ce qui entraîne des brûlures de la peau et un cuir chevelu cuit.

Pour éviter des blessures graves:

  • il est absolument interdit de circuler sur le pont avec de l'eau bouillante ou une marmite ;
  • le boom est une menace potentielle, son impact doit être évité en tant que danger mortel ;
  • les cheveux doivent être soigneusement attachés. Si les cheveux ou les doigts se coincent dans les machines, cela peut causer des blessures graves ;
  • il est strictement interdit de lancer la jetée ou tout autre navire avec les pieds ;
  • les capots et écoutilles embarqués sont une menace mortelle. Par conséquent, ils doivent être en place et bien fermés.

Règles de conduite en cas d'intempéries:

  • lorsque le vent monte à 15-20 nœuds, tout le monde à bord est tenu de porter des gilets de sauvetage ;
  • lors du port d'un harnais, l'attache est obligatoire ;
  • le harnais est mis sous le gilet de sauvetage ;
  • avec une forte vague et un soulèvement, la meilleure façon de se déplacer est de poser à quatre pattes, en s'accrochant à n'importe quel objet bien fixé ;
  • il est de la responsabilité de chaque membre d'équipage de connaître l'emplacement de son gilet de sauvetage ;
  • il est interdit de nager dans le gilet de sauvetage car il existe des modèles jetables.

En cas d'urgence "Homme à la mer":

  • le premier qui a vu un homme à la mer en crie fort, sans s'arrêter pour suivre ce qui a été découvert ;
  • une bouée de sauvetage ou tout objet flottant pouvant le maintenir à flot est lancé le plus près possible d'un homme en train de se noyer ;
  • une alarme doit être déclenchée en appuyant sur le bouton MOB du traceur GPS ;
  • effectuer des manœuvres immédiates sur le yacht pour s'approcher et secourir l'homme qui se noie.
  • les passagers ne participant pas au sauvetage ne doivent pas gêner le travail bien coordonné de l'équipage.

Situations d'incendie:

  • il est strictement interdit de fumer dans les cabines. Dans des cas exceptionnels, avec des précautions particulières, il est possible de fumer avec une autorisation spéciale, mais uniquement du côté sous le vent ;
  • si un feu d'huile se déclare dans la cuisine, il est interdit de l'éteindre avec de l'eau. La flamme est éteinte avec un couvercle, un extincteur à mousse ou un chiffon épais et non combustible ;
  • si le moteur prend feu, éteignez-le et utilisez des extincteurs ;
  • tous les membres de l'équipe doivent connaître l'emplacement des extincteurs, des bacs à sable et d'autres équipements de lutte contre l'incendie.

Utilisation de signaux et de moyens dans les situations d'urgence:

  • Le signal SOS est utilisé lorsqu'il existe une menace réelle de perte de personnes ou de navire. Il est diffusé en voix sur la radio via le canal 16, ou utilisez le bouton Ditress ;
  • allumer l'appareil EPIRB transmet automatiquement un signal de détresse au satellite ;
  • SART fonctionne également automatiquement ;
  • des bombes fumigènes, des fusées éclairantes à main et des roquettes sont utilisées à des intervalles de 3 à 5 minutes ;
  • lorsqu'une évacuation d'urgence est requise, le signal Panpan de la radio est utilisé.

Les experts 2yachts notent que toutes les règles données sont assez simples et compréhensibles, écrites par l'expérience et le travail de marins des générations passées, et leur respect peut sauver la vie de chaque marin, tout en sauvant la vie des autres.